Les 10 points à connaitre pour réussir l’éducation de vos enfants


Chaque parent veut que son enfant réussisse. C’est le souhait le plus pur qu’un parent puisse avoir. Faire de ce souhait une réalité est tout autre chose.

Il n’y a pas vraiment de recette miracle à être un bon parent ou à élever un enfant « réussi ». Cependant, plusieurs psychologues ont étudié le sujet et se retrouvent tous sur 10 points importants à ne pas négliger quant à l’éducation des enfants.

Voici ce que les parents d’enfants «  à succès » ont en commun :


1. Les enfants reçoivent des tâches à faire régulièrement :
Pexels

Des recherches ont montré que lorsque les enfants s’adonnent à des tâches à un âge précoce, cela cultive en eux un sens de la responsabilité, de l’autonomie et de la maîtrise.

Si vous utilisez les corvées pour forger le caractère de votre enfant, les chercheurs avertissent que les tâches et les bénéfices doivent être séparés. Des études montrent que les récompenses externes peuvent effectivement diminuer la motivation intrinsèque.


2. Des attentes élevées sont établies :

Avoir des attentes réalistes élevées pour les enfants est essentiel à la parentalité réussie. Le plus souvent, les enfants atteignent les attentes fixées pour eux. L’astuce consiste à fixer la barre assez haut pour que vos enfants aient besoin de l’étirer, mais de le garder dans le domaine du possible.


3. Une bonne aptitude à l’adaptation doit être développée :
Pexels

Vous devez apprendre à vos enfants à gérer la colère, à retarder la gratification et gérer correctement les conflits. Un manque de stratégies d’adaptation saine peut conduire à une préoccupation de santé et de bien-être chez les enfants.


4.Les enfants ont le droit d’échouer :

Le travail d’un parent consiste à gérer et à minimiser le risque, et non à l’éliminer. Une parentalité réussie implique la compréhension que l’échec est une grande partie de la réussite.

S’éloigner et laisser ses enfants gouter à l’échec est très difficile pour la plupart des parents, mais est essentiel. Les échecs réussis aident à développer le caractère, la résilience et la compétence générale de votre enfant.


5. Les aptitudes sociales doivent être développées :
Pexels

Dans le monde d’aujourd’hui, l’intelligence sociale est tout aussi importante que l’intellect lui même.

La parentalité réussie assure que les enfants apprennent à être coopératifs dans leurs relations d’égal à égal, utiles et capables de sympathiser avec les autres intuitivement et sans incitation.


 6. Les moments de qualité se passent tôt dans le développement de l’enfant :

Le nombre d’heures que les mamans passent avec leurs enfants entre 3 et 11 ans, ne change pas grand-chose pour construire le comportement, le bien-être ou la réussite de l’enfant. C’est la qualité du temps passé qui compte. Les parents doivent travailler ensemble pour garder l’environnement et les interactions engageantes et stimulantes, mais pas stressantes.


7. Développer la ténacité et le « grain » chez l’enfant :
Pexels

Encourager les enfants à faire avec des choses qui sont difficiles ou désagréable les prédispose au succès plus tard dans la vie. La ténacité mentale et une attitude de « pouvoir faire » sont essentielles pour que les enfants puissent être solidement bâtis bien avant d’atteindre l’âge adulte. Un enfant sans «esprit de combat» est peu susceptible de développer ce trait plus tard dans la vie, et l’engagement et la capacité de gérer l’effort soutenu à long terme seront toujours un problème.


 8. Assister les enfants dans la construction et le développement du « sens du soi » :

Cela se fait en établissant l’équilibre en tant que parent. Le surentraînement empêche le développement de l’enfant en matière d’indépendance, et la parentalité permissive prive les enfants d’intégrité, de direction et de la capacité à se concentrer et à s’engager. Les enfants doivent pouvoir identifier leurs propres forces, faiblesses, préférences et ce qu’ils n’aiment pas.


9. Être parent avec une vision sur le long terme :
Pexels

La plupart des personnes éduquent avec l’état d’esprit de traiter la situation du moment et la contrôler dès que possible; en recherchant la solution la plus rapide.

La parentalité réussie tient compte de la façon dont nous voulons que notre enfant soit étant adulte, nous devrions donc nous efforcer d’être plus réfléchis dans la façon dont nous sommes parents.

Essayez de faire une pause et de capitaliser sur certains de ces petits moments enseignables qui se présentent quotidiennement en se rappelant que la meilleure façon d’enseigner certains comportements est de les modéliser.


 10. Pratiquer la règle du « FJA » : Ferme, Juste, et Amical :

Les conséquences de comportements indésirables doivent être clairement énoncés et la punition doit correspondre à ce que l’enfant a fait. Les punitions sévères sont inutiles, en particulier si l’on prend en considération les techniques mentionnées précédemment. Même si l’enfant s’est mal conduit, gardez un ton ferme de communication, amical et ouvert.

Les enfants qui réussissent se transforment en adultes qui réussissent et cela ne se produit pas par accident. La parentalité réussie est délibérée et intentionnelle.

Il s’agit d’enseigner aux enfants à imaginer – et à s’engager à- l’avenir qu’ils veulent créer.

What's Your Reaction?
Grrr Grrr
0
Grrr
Sympa Sympa
0
Sympa
XD XD
0
XD
J'adore J'adore
0
J'adore
Wouah Wouah
0
Wouah

Laisser un commentaire

Les 10 points à connaitre pour réussir l’éducation de vos enfants

Se connecter

Vous n'avez pas encore votre compte?
S´enregistrer

Redéfinir votre mot de passe

Retourner à la page de
Se connecter

S´enregistrer

Captcha!
Retourner à la page de
Se connecter